Julien Renon et la troublante actualité de Boris Vian

Quand le comédien Julien Renon arrive en scène, très grand et très mince dans son pantalon chic et sa chemise orange, qu’il s‘offusque de l’arrivée de sa pianiste, bruyante (et en retard !), du fond de la salle, qui se met à jouer par erreur du Chopin, on saisit d’emblée qu’on n’est pas là pour se prendre au sérieux, encore moins pour se faire engueuler.

Lire la suite