La Réjane, « Au diable les amarres »

Une voix s’élève, portée par une ample et complexe orchestration de piano, cordes, batterie, une belle voix teintée d’orient qui nous a rappelé immédiatement celle de Dalila Azouz du duo aquitain Soham.

Lire la suite