Barjac m’en Chante aussi très tard dans la nuit…

On ne saurait refermer l’album de cette édition sans parler des scènes ouvertes. Ni in, ni off, justes ouvertes sur l’improbable, l’imprévisible. C’est sous le chapiteau que se déroulent ces plateaux impromptus où défile chaque soir une douzaine d’artistes pour une ou deux chansons.

Lire la suite