Moi, festivalière « barjacophile »

Barjacophile (et non barjacomane et encore moins barjacomaniaque !), pour paraphraser les mots de la marraine du festival, Anne Sylvestre, s’adressant par Jofroi interposé aux spectateurs du fameux festival « Chansons de parole ». Tout a commencé là cette année à Barjac, samedi 28 juillet, par l’absence de la précieuse marraine. C’est aussi l’heure des retrouvailles. On s’embrasse à tout va, on est là au rendez-vous des aficionados de la chanson, euh… de la Chanson, avec une majuscule, bien sûr.

Lire la suite