Festival Bernard Dimey 2015 – Les Vieilles Margattes, graines d’anar

Avec un poulpe, une seiche, une « margatte » pour effigie, avec du rouge et noir, avec de la rage revendiquée, ces trois gars, plus punks que chanson, débarquent de Bretagne sur un festival très éloigné de leur univers. Qui plus est, on leur a confié la tâche d’être le traditionnel « fil rouge » de l’événement. Explication : ils sont chargés non seulement de l’animation de l’incontournable « troisième mi-temps » mais aussi de porter leurs chansons hors enceinte du centre culturel où se déroulent les concerts.

Lire la suite