Émilie Marsh, qui se pique d’or à Tarbes (© Claude Fèvre)

Émi­lie Marsh, qui se pique d’or à Tarbes (© Claude Fèvre)

24 mai 2015 – 30e Pic d’Or

Finale puis concert avec Radio Elvis (Pic d’Or 2014)

Avec, par ordre de pas­sage, les finalistes :

Jéré­my, Jane for tea, Eske­li­na, Bas­tien Lucas, Ti-Mano, Cyprès, Liz de Lux, les Akou­phènes, Émi­lie Marsh


Théâtre Les Nou­veau­tés – Tarbes (Hautes-Pyré­nées)

Aujourd’hui der­nier round pour les can­di­dats de la 30e édi­tion qui auront à démon­trer une ultime fois, avec deux titres, leur envie d’en découdre, du moins d’ajouter un petit quelque chose pour ache­ver de convaincre. Ils sont neuf pour six prix.

Par exemple, pour le duo 100 % fémi­nin des Akou­phènes, c’est Mis­pad qui laisse son cajon et ses petites cym­bales dont elle joue avec maes­tria, pour rejoindre au chant et à la bat­te­rie élec­tro­nique Malo­ry dans un tic-tac déli­rant de maî­trise sonore et vocale ! Une contre­bas­siste et cho­riste rejoint Eske­li­na qui confirme qu’avec elle le temps n’aurait plus prise, tant l’interprétation de ses chan­sons folk nous enve­loppe de dou­ceur. Cyprès séduit le public avec une gui­tare qui devient espa­gnole quand il évoque l’accordéoniste du temps de sa gloire. Le très jeune Jéré­my s’empare de l’histoire poi­gnante d’Anne Franck…

Pour finir, le résul­tat de cette com­pé­ti­tion contient néces­sai­re­ment sa part de regret, de doute et de ques­tion­ne­ments aus­si, notam­ment celle de la place de la chan­son fan­tai­siste. Quand lui accor­de­ra-t-on une place dans les palmarès ?

Public et pro­fes­sion­nels se sont donc rejoints pour plé­bis­ci­ter Émi­lie Marsh, qui obtient ain­si le Pic d’