Festival Bernard Dimey 2013, pas si fou que ça Monsieur Chouf ! (Ⓒ droits réservés)

Monsieur Chouf (© droits réservés)

[Extrait]

D’emblée la couleur est donnée, que l’on connaisse ou pas le nom du dernier album de Chouf, L’hôtel des fous, il est bien question d’emmener le spectateur dans un autre univers que le sien, un monde de chats huants, de sorcières, de corbeaux. En ouverture, les effets de lumières et de sons mêlés (cuivre et percussions métalliques) habillent la scène… Je lâche ma réalité, c’est décidé je pars. Je pense sans hésiter au Vacarme de Manu Galure, le complice d’écriture de Chouf. Quand on a la chance de connaître aussi l’autre plume aux côtés de celle de Chouf, celle de Florent Gourault, auteur et chanteur des Pauvres Martins, on se dit que l’on voit s’exprimer à l’instant même, sur cette scène de Nogent, une nouvelle chanson. Une chanson sans compromis, une chanson souvent âpre dans ce qu’elle nous dit certes, mais une chanson habillée de musiques et d’arrangements particulièrement savants.

Intégralité de l’article sur le site de Nos Enchanteurs :
Lien vers l'article sur le site Nos Enchanteurs

– Quelques liens 

Chouf | Festival Bernard Dimey