Colette

Véronique Pestel, « une histoire de nous »

C’est en écoutant les premières notes séraphiques du disque, la voix qui dit « Croire ou ne pas croire / La belle histoire », l’atmosphère irréelle créée par Clément Wurm, rejointe par le piano, que l’on se saisit de son fil d’Ariane. Faire autrement, s’accorder le commencement, les prémices d’autre chose, comme cet album qui signe un renouveau dans son œuvre. Point d’orgue d’un long cheminement qui l’a menée en tournées partout

Lire la suite
Loading