Grand Rond

Ronan, la poésie pour tout bagage

L’homme n’a plus vingt ans depuis sans doute un bout de temps. Son visage où se lit « l’usure de la vie au coin des yeux », sa barbe poivre et sel, sa silhouette massive. Tout lui en dessine le portrait d’un homme au long cours. Et c’est avec ses traversées dont il garde enfouis les paysages qu’il vient ici chanter. Derrière son micro parfois il écarte largement les bras comme pour mieux s’offrir au vent qui le pousse vers nous. Son sourire est à lui seul une invitation au partage et ses regards vont avec tendresse à Gaspar Chefdeville son pianiste, plus sûrement encore son compagnon de traversée.

Lire la suite

Camu, embarquement immédiat

C’est ainsi, parfois, c’est une évidence, on aurait envie de quelques mots seulement griffonnés sur vos agendas, du genre : « A ne manquer sous aucun prétexte ! » Et c’est tout ! À vous d’aller voir, d’aller écouter juste quelques mesures de ce jeune Corentin Grellier qui s’est étrangement baptisé d’un nom d’auteur qui aurait égaré sa consonne finale… Qu’il me pardonne de tant insister sur sa jeunesse, mais le voilà maintenant avec des cheveux très courts ce qui nous a semblé le rajeunir encore davantage !

Lire la suite
Loading