Patrick Ochs

Rue de la muette, chansons haut de gamme

Rue de la Muette, c’est quinze ans de tournées, cinq albums, tant et tant de scènes, plus de mille. On espère que ces chansons d’Ombres Chinoises, écrites, composées à quatre pendant quatre mois en Dordogne, iront loin, à la rencontre de milliers de regards et de cœurs, portées par les musiciens, surtout par la voix et le corps de l’homme qui danse : Patrick Ochs.

Lire la suite

Festival Bernard Dimey 2014 – Rue de la Muette, la danse fascinante de l’ours

Voir Patrick Ochs entouré de deux musiciens seulement (à sa droite les clarinettes et saxo de Vincent Mondy, à sa gauche l’accordéon de Gilles Puyfagès), c’est s’offrir un spectacle d’une force rare. D’ailleurs au fil des chansons on finit par se sentir habité de sonorités slaves, de fanfare, d’accordéon langoureux et triste qui résonnent dans la tête, tard dans la nuit, avec cette voix profonde et grave et ses mots déchirés, déchirants.

Lire la suite
Loading