Karimouche (© David Desreumaux)

[Extrait]

Elle parle, Carima, elle parle… elle tchatche et c’est ainsi qu’elle s’annonce en scène ! Elle ne manque pas d’autodérision et c’est une bien belle qualité qui lui donne cet air de fille qui ne se la joue pas ! Mon côté féminin/féministe (?) trouve satisfaction à la voir et à l’entendre. Elle joue de tout, de sa voix dont les modulations sont sa marque de fabrique, de son corps qui danse, qui n’a rien oublié de ses origines berbères, de sa tenue en scène où pointe son vécu dans l’univers du costume, de ses cheveux savamment noués au départ pour mieux les lâcher enfin dans une parodie des chanteuses américaines.

Intégralité de l’article sur le site de Nos Enchanteurs :

– Quelques liens 

Karimouche (Myspace)