Il était un piano noir...

Lecture musicale

Extraits des Mémoires interrompus de

Barbara

« C’est au début du printemps 1997 que Barbara commença l’histoire du piano noir, celle de son intense vie de nomade, de « femme qui chante ». Lorsqu’elle nous quitta si brutalement, dans l’après-midi du 24 novembre de la même année, elle n’avait encore rédigé que quelques versions […] d’un récit suivi, très inachevé […] Fallait-il publier ces textes… ? » s’interrogent dans la préface de ses Mémoires Interrompus, ses frères, Claude et Jean, et sa sœur Régine.

Claude Fèvre à la lectureDora Mars à l’accompagnement musical (piano, melodica, thérémine, voix),
font revivre l’enfant de la guerre, l’adolescente qui découvre avec exaltation le piano puis la chanson,
la femme qui chante, l’artiste exigeante et passionnée qui se met à écrire ses mémoires
pour mieux supporter le deuil de la scène…

Nos prochaines dates

Samedi 23 septembre 2017 à 16h – Médiathèque de Puygouzon (Tarn) dans le cadre du Festival Un bol d’Airs

Vendredi 27 octobre 2017 à 18 h – Prémilhat (Allier) dans le cadre des 11e Rencontres de la Chanson francophone

Samedi 25 novembre à 19 h – Médiathèque d’Albi (Tarn) dans le cadre du Festival Chantons sous les toits 2018 (Présentation des artistes)

Jeudi 7 décembre 2017 à 12h30 – La Pause Musicale, Salle du Sénéchal (17 rue de Rémusat – Toulouse)

Nous avons déjà joué…

Les 5 et 6 mai 2017 au Festival Bernard Dimey (Nogent, Haute-Marne)

Jeudi 27 avril 2017 au Centre culturel de Tarascon (Tarascon, Ariège)

Vendredi 31 mars 2017 au Centre culturel Henri Ena (Moissac, Tarn-et-Garonne)

Mardi 13 décembre 2016 au Bijou (Toulouse, Haute-Garonne)

Samedi 10 décembre 2016 au Festival Comme ça nous chante, au Café Plùm (Lautrec, Tarn)

Vous pouvez nous contacter !

ou via la page contact du site

Sur scène…

Claude Fèvre

Claude Fèvre

à la lecture

Dora Mars

Dora Mars

à l'accompagnement musical

Extrait vidéo

Quelques photos

Ainsi que d’autres…

prises lors du Festival Bernard Dimey 2017, par Dominique Decker 

Ils en ont dit…

Claude Fèvre et Dora Mars sont sur scène. Barbara aussi… Son esprit, sa pensée et son énergie sont bien là.

Pascal Chauvet

directeur, Bijou (Toulouse 31)

Que de délicatesse… et d’émotions !

Michèle Rivayrol

présidente, Association Détours de Chant (Toulouse 31)

Merci pour cette authenticité, nourricière et vivifiante, dont nous avons tant besoin !

Delphine Ferrères

libraire, Café Plùm (Lautrec 81)

Ce « piano noir » je l’ai lu dès sa sortie et je l’ai gardé en mémoire… Quel bonheur de retrouver ces mots, ces confidences, ces murmures…

Georges Mira

Service culturel, Conseil régional Occitanie

Merci pour la finesse, la délicatesse et l’émotion…
Je suis fière et heureuse que cette première se soit passée au Café Plùm.

Aline Thomas

programmatrice, Festival Comme ça nous chante (Lautrec 81)

Cette lecture musicale a mis en exergue toute la fragilité de l’artiste, son extrême sensibilité mais aussi sa fougue, restituées par Claude Fèvre qui prend un plaisir fou à retracer ce parcours hors du commun. Dora Mars, au clavier, au thérémine et au chant lui donne le change dans ce spectacle débordant d’amour pour la dame en noir.

Anicet Seurre

Journal de la Haute-Marne