Manu Galure

Stef ! Chansons féminines mais pas que…

C’est avec son complice (dans Virage à droite aussi) son « ami du fond du cœur », Nicolas Bacchus, qu’elle entonne un duo propre à faire sortir à nouveau dans la rue la manif contre le mariage pour tous. J’aime les hommes une réplique à J’aime les filles de Jacques Dutronc. Mais gageons que « la manifestation pour tous » pourrait aussi se former pour Petite messe signée Manu Galure…

Lire la suite

Manu Galure, chapeau les poteaux !

Ce soir, que dis-je cette semaine, c’est Galure qui s’y colle avec sa « tournée des grands-ducs » ! Pas moins de huit rendez-vous en six jours ! Chez l’habitant, au théâtre du Grand Rond, un rendez-vous à la Salle du Sénéchal, avec des jazzeux à l’Impro, enfin un grand final de folie « Chez ta Mère ». Ce soir, dans l’intimité de la Cave Po, pleine comme un œuf, c’est le rendez-vous de Galure avec ses frangins, ses poteaux. La dimension de la salle permettra aux spectateurs de vérifier plus d’une fois l’émotion qui s’affiche sur son visage de grand gosse.

Lire la suite

Détours de Chant 2015 – Tous debout pour Manu et ses galuriens !

Manu Galure qui sort un nouvel album, qui en appelle aux sons les plus déglingués comme toujours, qui affronte le public debout, lui qui nous avait ravis, emportés dans sa danse du diable au Bijou. Tiens, bizarre, on se sent des fourmis dans les pieds. On est prêt à entrer dans la danse… Alors n’en déplaise à ceux qui garderont toujours la nostalgie de l’homme à la contrebasse du temps de son duo des P’tits t’Hommes, ou de l’homme au piano auquel il fait subir les plus improbables transformations ! Avouons, nous l’aimons tant ce Manu-là !

Lire la suite

14e Détours de Chant, l’édition de la sérénité

C’est bien sûr l’occasion de rappeler l’histoire du festival, né de l’initiative et de la collaboration de Hervé Suhubiette et son association Voix Express, et de Philippe Couret lui-même, alors directeur de la Salle Nougaro. C’est l’occasion aussi de souligner l’art difficile de bâtir une programmation, en conservant son identité, en misant sur des valeurs sûres sans se défaire de l’objectif déclaré : faire leur place aux découvertes, à l’émergence. Cette édition confirmera donc cette vocation si l’on en juge par la programmation à la conquête d’un public diversifié.

Lire la suite
Loading