Festival Bernard Dimey

Festival Bernard DIMEY 2016, Les Didoudingues, Y a d’l’amour dans l’air

Pouvait-on imaginer plus belle façon de terminer ces quatre jours de festival déjà nourris d’intenses émotions ? Retrouver sur la même scène, pour deux heures de spectacle, la fine fleur de la chanson d’aujourd’hui, c’est cadeau inestimable ! Huit noms qui déclinent chacun un univers singulier, se trouvent rassemblés par la volonté initiale de Di Dou Da qui confie à Hervé Lapalud le soin de composer une équipe capable de répondre au défi…

Lire la suite

Festival Bernard DIMEY 2016, avec Katrin Waldteufel le bonheur existe

Sur la scène trône un violoncelle en majesté. Il suffit à créer le désir, l’appétence… Écouter cet instrument qui possède tant de talent pour charmer, ensorceler… Alors quand on vous annonce une « femme violoncelle », votre imagination vous dessine déjà des îles où déposer vos rêves… Le concert commence par la déclamation en coulisses du texte superbe de Bernard Dimey Les enfants de Louxor, délicatement accompagné d’une guitare électrique qui s’est faite pudique devant la beauté des mots.

Lire la suite

Festival Bernard DIMEY 2016, Jean-Michel Piton cœur ouvert pour Dimey

Quand s’installent Nathalie Fortin au piano, Bertrand Lemarchand aux percussions, dessinant ainsi un espace sonore, où « l’homme de la manche » s’installera, une voix nous parvient des coulisses. Haute, profonde, vibrante, intelligible voix. Elle envahit soudain la salle entière. C’est une prière qui s’élève à Sainte Sara, la « sainte de pierre noire », invoquée par celui qui se sent « noir de l’intérieur »… C’est donc dans une atmosphère quasi liturgique que s’ouvre ce spectacle. Elle appelle à l’élévation et nous n’échapperons plus à cette puissance-là.

Lire la suite

Festival Bernard DIMEY 2016, avec Dimey franchir la muraille du songe

À Nogent, l’ombre de l’auteur Bernard Dimey s’invite au festival. Une exposition retrace son magnifique parcours dans l’univers de la Chanson, un portrait, figure tutélaire en noir et blanc trône dans la belle salle de spectacle. Dans la mémoire de festivaliers fidèles, le poète sème encore ses mots d’homme sensible, tendre et généreux… Il n’est pas seulement le nom accolé à d’autres noms plus célèbres que le sien.

Lire la suite

Festival Bernard DIMEY 2016, Mazo fait son grand cirque

Ils sont six en scène, un sextet complètement zombi, du moins, costumes, gestuelles, et surtout maquillages veulent-ils nous faire croire à ce monde fantastique auquel bien entendu on n’accorde pas le moindre crédit. On joue volontiers à se faire peur et l’on sourit souvent de tous ces falbalas de Foire du Trône, côtés maisons hantées et trains fantômes. Le fond de scène ne déparerait pas dans un remake du Portrait de Dorian Gray.

Lire la suite
Loading