Le trio toulousain Ça peut plaire à ta mère (© Festiv’Art)

[Extrait]

Ça peut plaire à ta mère, Fête de la musique 2014 à Dalou (Ariège)

Un tout petit jardin public, mouchoir de poche habillé de verdure, dans un village de 800 âmes, un soir de fête de la musique – cette fête qui, au fil des ans, a pris parfois des airs de rendez-vous consommateur de budgets, parfois même de gros budgets, oubliant ce qui devait en être initialement l’esprit. C’est vrai que l’on rivalise dans nos chefs lieux de canton pour attirer le monde aux terrasses des cafés, des restaurants. Pour peu que le soleil soit de la partie, c’est une manne, convenons-en !

Au village, sans prétention, on accueille à l’heure de l’apéro (gratuit !), sous l’ombrage d’un généreux noyer, un trio dont le répertoire affiche toute la joie débonnaire, le rythme aussi (on se sent vite habité d’une envie de frapper dans les mains !) attendus un soir de fête. Le groupe se nomme « Ça peut plaire à ta mère », une invitation à la blague !

Intégralité de l’article sur le site de Nos Enchanteurs :

– Quelques liens 

Ça peut plaire à ta mère