Laurent Berger (© Pierre Bureau)

Laurent Berger (© Pierre Bureau)

[Extrait]

10e Rencontres Marc Robine, 16 juillet 2014,  Blanzat (63)

Hier soir, accompagné par Nathalie Fortin dont on connaît la délicate et fine présence instrumentale, Laurent Berger a offert sur cette scène de Blanzat un moment de grâce absolue. Il n’était pas possible de le taire.

Le concert s’ouvre sur sa silhouette de profil, délicatement ourlée de lumière (c’est l’occasion de rendre hommage à la dénommée Catherine au pupitre !), Nathalie penchée amoureusement sur son clavier. Le chanteur – on doit écrire ici le comédien — installe aux premiers mots qui roulent dans sa gorge une atmosphère qui vous happe et ne vous lâchera plus, qu’il chante ou dise ses textes. Il suffit alors de se laisser porter pour aller voir, cœur battant et souvent larmes qui perlent aux paupières.

Intégralité de l’article sur le site de Nos Enchanteurs :
Lien vers l'article sur le site Nos Enchanteurs