Et Vian pour un dimanche ! (© droits réservés)

Vian pour un dimanche… (© droits réservés)

[Extrait]

Les Fils de ta mère, entendez par là, ce collectif toulousain qui donne rendez-vous à nos mémoires, autant de fois qu’ils le peuvent. Ils le souhaiteraient mensuel ce rendez-vous. Mais l’un d’eux avoue : C’est un pari difficile à tenir ! Ce soir le quintet c’est Manu Galure, Florent Gourault (Pauvres Martins) Simon Chouf, son batteur Gaël Carigand et, au, piano Lucas Lemauff (Pauvres Martins). Autant dire tout de suite que le café associatif est plein ! On sait que la fête est au rendez-vous aux seuls noms de Vian… et des Fils de ta Mère ! Plonger dans l’univers de Boris Vian, c’est miser gagnant. Dans cet automne, sous cette pluie, dans ce climat politique délétère, des chansons drôles, féroces et tendres, des chansons qui ne mâchent pas leurs mots, on en veut ! Et ces textes nés dans les années cinquante n’ont pas pris une ride !

Intégralité de l’article sur le site de Nos Enchanteurs :