Natasha Bezriche, le bon vent de Léo ! (© droits réservés)

Natasha Bezriche (© droits réservés)

[Extrait]

le 27 décembre 2013

Dix-neuf chansons de Léo Ferré, un vrai temps de récital, gravé donc, enregistré en public au début de cette année 2013, au cœur de l’hiver, et – détail qui n’en est pas un – dans une MJC, celle du Vieux Lyon, avec Gilles Daumas au son.

Neuf mois pour qu’il voie le jour cet album, gestation laborieuse où Natasha n’a ménagé aucun effort pour parvenir à le financer. Que tous ceux qui ont contribué à cette naissance soient ici félicités de leur choix, de leur engagement pour cette chanson-là, celle qui n’a pas d’âge, parce qu’elle échappe aux modes, au temps, à ce temps « déraisonnable », ce temps qui obsède pourtant, car c’est lui qui use, abuse de tout.

[…] Lumière noirec’est le titre du récital, le titre de cet album. Un oxymore pour dire Léo, son œuvre, celle qui célèbre la vie, la nôtre, la vie qui déchire et illumine tout à la fois. Et c’est en lettres rouges, évidemment.  

Intégralité de l’article sur le site de Nos Enchanteurs :
Lien vers l'article sur le site Nos Enchanteurs

– Quelques liens 

Natasha Bezriche