Dick Annegarn, bébé éléphant égaré (© droits réservés)

Dick Annegarn (© droits réservés)

[Extrait]

C’est un poète que Le Bijou accueille pour clôturer sa saison : un fou des mots, de la tchatche, du conte, du Verbe. Et si Dick Annegarn vend à la sortie de son concert son livre Paroles, recueil de 180 textes de ses chansons, c’est assurément un signal appuyé de son engagement. En scène, il va même jusqu’à s’interrompre brutalement au milieu d’une chanson, pour l’un de ses apartés, décalés, oniriques parfois dont le public se régale. On aime cette connivence ainsi créée dès la première chanson. L’artiste est en scène comme dans son salon, ou au café du coin. Il bavarde, bavarde tandis qu’il accorde, désaccorde sa guitare ; il confie les menus faits de son quotidien, son passé en bord de Marne, sa péniche, sa rencontre inopinée avec Jean-Louis Trintignant un jour de tournage, son départ qui aura lieu demain pour une lecture…

Intégralité de l’article sur le site de Nos Enchanteurs :
Lien vers l'article sur le site Nos Enchanteurs

– Quelques liens 

Dick Annegarn | Le Bijou