L’Ombre de l’Elfine (© droits réservés)

[Extrait]

Le Bijou, jeudi 19 décembre 2013

Avec Delphine Duhamelle, auteur, compositeur, la chanson s‘en va faire de l’œil au théâtre, à la danse, au mime… son concert échappe aux codes et les musiciens qui l’accompagnent dans cette escapade s’en donnent aussi à cœur joie, Alors qu’elle se balance (titre de l’album). Leur prestation est de haut niveau, non seulement musicalement mais aussi théâtralement, que ce soit Pascal Naud au clavier, accordéon, guitare, Alex Nérot à la batterie et Auguste Harlé au violoncelle (le seul professionnel de la bande !… que nous connaissons en duo Chanson avec Gilles Connan, ou dans d’autres formations plus expérimentales), Delphine elle-même à l’accordéon et à la guitare.

Chacun apporte sa touche et, croyez-moi, nous sommes comblés côté musique. Les plages uniquement musicales ne sont pas rares dans le spectacle et dans l’album également. C’est avec un vif plaisir qu’à plusieurs reprises il m’a semblé retourner sur les pas d’Amélie Poulain avec des ritournelles que Tiersen ne démentirait pas, vous savez bien, ces petites valses innocentes, mais qui ne le sont pas vraiment…

Intégralité de l’article sur le site de Nos Enchanteurs :

– Quelques liens 

L’Ombre de l’Elfine | Le Bijou