André Labeur et Claude Fèvre (© droits réservés)

André Labeur et Claude Fèvre (© droits réservés)

[Extrait]

Une fête de la musique comme j’en rêvais, sans effets spéciaux, sans frais et sans prétention… Une fête de la musique à Lavelanet, la ville qui accueillera bientôt le dixième anniversaire de notre Festival. Par la magie des rencontres, me voici invitée à me joindre avec des poèmes de Prévert à André Labeur, un chanteur sans nom comme il y en a tant ! Un homme qui, la retraite venue, après une carrière dans l’Éducation Nationale, se livre à sa passion : la chanson. Son histoire l’a conduit il y a belle lurette en Île de France mais son cœur est resté chevillé quelque part dans le Sud, dans cette maison où il est né, « là dans la chambre derrière » précise-t-il. La maison est toute petite mais donne sur une cour au plein cœur de cette cité du Pays d’Olmes, autrefois riche et fière de son industrie textile, ce qui lui vaut d’être aujourd’hui plus durement touchée encore qu’aucune autre dans le secteur.

Intégralité de l’article sur le site de Nos Enchanteurs :
Lien vers l'article sur le site Nos Enchanteurs

– Quelques liens 

Le blog d’André Labeur