Gaëlle Vignaux (© Sylvie Ena)

Gaëlle Vignaux (© Sylvie Ena)

[Extrait]

8e Rencontre de la Chanson Francophone, 26 octobre 2014, salle des fêtes, Prémilhat

La 8e Rencontre de la Chanson Francophone s’achève un beau dimanche ensoleillé, ce qui a sans doute privé la petite salle des fêtes du village de quelques spectateurs de plus. Le marathon final, ce plateau où se côtoient découvertes et chanteurs aguerris, s’est ouvert à quinze heures pour s’achever quatre heures plus tard. En maître de cérémonie, Gilles Roucaute assure la présentation de chaque artiste et agrémente joliment de ses textes poétiques les changements de plateau. C’était franchement dommage de ne pas en entendre davantage…

[…]

Reste que cet après-midi-là nous a permis de voir deux filles, deux jeunes artistes qui nous ont fait tout oublier de nos irritations. Quelle maîtrise de la scène ! Elles connaissent le prix du silence, Lily Luca et Gaëlle Vignaux ! C’est qu’elles ont toutes deux travaillé le clown pour en arriver là. Mais surtout, grâce leur soit rendue de si bien porter les couleurs de leur féminité, de si bien exprimer leurs peurs, leurs émotions, leurs combats de femme, et toujours avec cette distance que leur offrent l’humour et l’autodérision, sans âcreté, sans animosité.

Ces deux filles-là, ne les manquez surtout pas ! C’est de la bombe, on vous le répète ! Elles sont une raison suffisante de remercier ce festival d’avoir programmé un tel final.

Intégralité de l’article sur le site de Nos Enchanteurs :